Il y a des illustrateurs dont vous entendez vaguement parler pendant des années et des années. Son talent et sa présence fait qu’il faisait partie de mon patrimoine visuel. D’ailleurs, sans que je ne sois capable de mettre un nom sur l’artiste, je connaissais Rockin Jelly Bean. Un jour je mets enfin un nom sur sur cette fameuse griffe. Et google images aidant, je me prends un avalanche de productions du bonhomme. Des créations toutes plus surprenantes les unes que les autres.

Le phénomène Rockin Jelly Bean

Il faut dire que le bonhomme a de quoi impressionner. En effet, à une époque où de nombreux illustrateur se livrent à « l’art de la  Pin Up », les siennes ne laissent pas indifférentes. Elles sont pulpeuses, trash voire pornographiques. Les attitudes sont très fortes et sa maîtrise de l’anatomie féminine est stupéfiante.

Un graphisme monstrueusement efficace

Ce qui nous a frappé et poussé à écrire un article sur cet artiste est un paramètres bien particulier. En effet, il s’agit de l’équilibre entre les personnages et les typographies. D’ailleurs, ces dernières sont souvent très dynamiques. Un art du titrage et une dynamique de la lettre dont on peut aisément trouver des filiations avec l’art du graffiti.
Il faut aussi signaler l’aspect colorimétrie des illustrations. Sanguines et très impactantes, des couleurs primaires comme le rouge et le jaune reviennent souvent.

 

illustration par Rockin Jelly Bean
Don’t Screwed Me Up !
Illustration très fine et détaillée par Rockin Jelly Bean
What their songs really mean par Rockin Jelly Bean
Personnage féminin illustré vu de dos
Production par Rockin Jelly Bean accompagnée largement de caractères asiatiques
Illustration érotique par le talentueux Rockin Jelly Bean
Return of the Bikini Snatch Monster – Horrific than Before
Couverture illustrative de ce qui semble être une couverture de film.
Héroïnes féminines asiatiques par Rockin Jelly Bean
illustration, pin up, cercueil, érotique, personnage, féminique, sexy
Erostika 5th anniversary by Rockin Jelly Bean