Jimmy Choo Printemps Paris

Un peu comme l’a été MontBlanc depuis le lancement en 2015 de sa Collection MontBlanc Urban Spirit, nos collaborations avec la marque Jimmy Choo ont tendance à se multiplier ces dernières semaines pour des prestations de personnalisations de monogrammes sur leurs chaussures, escarpins en cuir et maroquineries. Comme souvent, c’est notre spécialiste en peinture sur cuir Hakim Idriss qui a pris place dans le spacieux corner Jimmy Choo situé au 5ème étage des magasins Printemps de Paris. L’artiste calligraphe était donc présent une bonne partie de la journée dans cet espace de vente pour réaliser du bout de ses pinceaux les initiales des clientes intéressées. Faire peindre ses initiales sur des escarpins de cette valeur n’est à priori pas le premier réflexe mais nous avons pu observer que nombre étaient celles qui souhaitaient faire personnaliser leurs chaussures sous la semelle. Un espace privilégié pour les plus discrètes car peu exposé aux regards et à l’abris des frottements au sol. Côté couleur, nous avons été confrontés à toutes sortes de sensibilités mais les teintes métaliques remportent toujours un certain succès. Le doré bien évidemment mais aussi le bronze qui est non seulement plus original que l’éternel doré mais aussi plus contrasté pour les semelle beige claires des escarpins Jimmy Choo.

Un succès difficile à anticiper

De nombreuses marques nous contactent pour ce type d’interventions et beaucoup nous demandent si cette prestation rencontre un succès auprès de la clientèle. La question qui revient souvent est « combien de pièces seront réalisées en moyenne ? ». La réponse ne peut être la même pour toutes les interventions car elles dépendent de nombreux paramètres que nous avons pu identifier et qui ne dépendent pas de la qualité de l’artiste invité :

1- Le traffic du point de vente
Un espace de vente dans un pôle commercial très important (type Galeries Lafayette par exemple) voit passer un débit de clients plus élevé qu’un autre point de vente et donc statistiquement plus de personnes potentiellement intéressés.

2- Le type de clientèle
Chaque zone de Paris a sa propre typologie de clientèle. La rue Saint-honoré verra moins de visiteurs passer dans sa boutique que les Magasins Printemps mais elle sera moins composée de touristes et la proportion d’achat par visiteurs sera plus élevé.

3- L’emplacement de l’espace personnalisation
Nous avons pu observer que ce paramètre est radical pour le succès d’une opération : Plus l’espace sera visible et identifiable par le plus grand nombre, plus il stimulera la curiosité voire l’achat.

4- La qualité des vendeurs
Les vendeurs ne doivent pas être passif en ce qui concerne cette opération. Si possible sensibilisés en amont, ils n’hésitent pas à la proposer au clients et à présenter / valoriser l’artiste. Le client doit rapidement comprendre qu’il s’agit d’une prestation exclusive dont il peut bénéficier que dans un temps limité.

ClientJimmy ChooServicesMonogrammes peints à la mainAnnée2018Site webrow.jimmychoo.com