Plusieurs indicateurs nous montrent de manière très explicite que cette œuvre a été réalisée par un artiste débutant, ou en tout cas par une personne peu habituée à l’utilisation de la bombe de peinture et à la création sur mur. D’abord il y a le fait de ne pas avoir peint directement sur le mur mais plutôt sur une feuille de papier, certes grand format, mais qui semble avoir été affichée dans un second temps sur la façade de cette immeuble avec une autorisation. Un procédé dont nous ne sommes pas vraiment fan, et qui selon, nous fait perdre une grande partie de son charme à ces expressions picturales qui prennent toute leur ampleur lorsqu’elles sont directement réalisées in situ.

Une technique pas parfaite mais une idée originale

Le second point est la peinture en elle-même où, non sans un certain nombre de petites erreurs, de fragilités, et de maîtrise du tracé plus ou moins convaincante, semble sur certains détails avoir été appuyée par des touches de pinceau, ou en tout cas par une autre technique. Pourquoi donc s’intéresser à celle-ci ? Tout simplement parce qu’elle a une qualité qui se fait rare de nos jours : l’originalité. Une originalité visuelle et que seule une personne totalement étrangère aux graffiti et à l’outil en lui-même aurait pu apporter. Le fait de dessiner en utilisant les zigzags comme touche graphique pour dynamiser toute la pièce est un procédé que nous n’avons pas l’habitude de voir, néanmoins, nous avons trouvé cela très intéressant. Nous espérons que cet artiste que nous n’avons pas pu identifier continuera à produire des œuvres de ce type en essayant de pousser plus loin sa gestuelle en zigzag et la finesse de ses portraits. D’ailleurs si elle lit ces lignes, qu’elle n’hésite pas à nous faire savoir son nom de manière à ce que nous puissions l’indiquer ici !

personnage, graffiti, affiche, paris, street art
personnage graffiti