Beaucoup d’analystes et spécialistes du Street Art ont tendance à classifier les genres et les artistes en négligeant la porosité des frontières entre les différents styles qui composent la création murale. Comme si il y avait d’un côté des artistes abstraits et de l’autre les artistes figuratifs. Comme si il y avait d’un côté les artistes qui peignent dans la rue / sur les trains et de l’autre côté ceux qui sont uniquement actifs en atelier, dans les galeries ou dans les friches industrielles. 

Mélanger les genres pour se réinventer continuellement

Or l’un des intérêts de l’Art et en particulier lorsqu’il s’agit d’un Art aussi populaire et ouvert à tous, il est particulièrement intéressant d’observer comment certains arrivent à réinventer les règles en mélangeant des choses qui ne sont pas faites pour se rencontrer à la base.

C’est ce que nous a inspiré cette illustration trouvée sur Internet où cohabitent à merveille une illustration figurative (un portrait d’un vieil homme) avec en guise de remplissage des typographies et écritures qui semblent avoir toujours été là et se fondent parfaitement avec le reste du dessin. 

Mélanger « l’immélangeable » et parfois la meilleure manière d’aborder les choses et surtout de maintenir une vitalité créative qui nourrira toute une génération d’artistes après vous (rien que ça !).

Portrait, typographie, asiatique, art
Portrait mélangé à des typographies