On associe souvent le graffiti à une expression artistique brute très instinctive qui témoigne du passage d’un artiste dans un environnement donné.
En fonction de la personnalité de l’artiste, cette œuvre sera plus ou moins colorée, plus ou moins « ronde » ou avec des lignes droites…

Une photographie abstraite, photographie instantanée d’une âme humaine

Mais dans de nombreux cas elle sera une manifestation graphique de ce que peut « sortir » cet artiste à un moment précis et un endroit donné. Cette manifestation artistique, qui est parfois très peu réfléchie et qui fonctionne beaucoup sur l’instinct est pour de nombreuses analystes considérée comme un art « naïf ».

Sans être d’accord avec cette définition du graffiti (qui de toute façon pour nous est aujourd’hui un Art trop large et varié pour être classé avec ce genre d’étiquettes) il y a en effet un certain type d’artistes que l’on peut associer au graffiti ou au Street Art qui ont un rapport très instinctif et spontané (certains disent qu’ils « crachent » leur peinture sur le mur) et ce n’est pas pour nous déplaire.

Une démonstration de peinture abstraite très vivante

Nous avions eu l’occasion d’assister à la réalisation d’une œuvre très abstraite complètement instinctive, réalisée par un artiste 100% « graffiti »,  à l’origine très classique et adepte de lettrages hérités de la tradition new-yorkaise.

Il est très intéressant d’observer les passerelles que l’on peut retrouver entre son œuvre peinte sur le mur et le style de graffiti qu’il réalise d’habitude.

Graffiti, artiste, instinctif, projection, abstrait, graffiti
Graffiti instinctif
Fresque, abstraite, street art, Graffiti
Graffeur en live