Le matériel spécifique pour les graffiti artist s’est très fortement développé et même popularisé ces dernières années. On n’est même plus surpris de retrouver des Molotow ou Montana dans des magasins de beaux-arts de la capitale. Nous nous réjouissons de ce constat qui popularise chaque jour un peu plus cet art à l’origine très confidentiel et chaque jour naissent de nouveaux artistes tous aussi talentueux les uns que les autres… Mais côté matériel (et d’ailleurs on pourrait aussi avoir cette réflexion du point de vue du style), des grands succès de produits telle que la Montana 94,conduisent à une forme d’uniformisation.

Mondialisation graffiti : tous les mêmes traits et les mêmes couleurs

Le hic c’est que tout le monde a le même nuancier. Et avec le développement d’internet et des réseaux sociaux, un grand nombre d’artistes ont tendance à être influencés par les mêmes « superstars » du Street Art (En terme de combinaisons de couleurs mais pas que…). Il est donc bien loin où chaque artiste avait son propre « laboratoire », testait des caps, voire les bricolaient. Alors qu’à une époque il n’était pas rare d’utiliser plusieurs marques de bombes pour le même graff (le stock ayant été constitué de toutes sortes de manières / opportunités / débrouille), aujourd’hui un graff est souvent réalisé intégralement avec la même marque de produit. Plus de surprise, les traits s’uniformisent et se ressemblent (Bon, là on exagère un tout petit peu heureusement : le style, la patte d’un artiste apportera tout comme un pinceau une touche très différente d’un artiste à l’autre).

Un trait de bombe avec une texture qui sort de l’ordinaire

Dans un pareil contexte où le matériel à tendance à s’uniformiser, on est toujours preneurs de techniques qui sortent un peu des sentiers battus. Montana Black (côté allemand) a sorti il y a quelques années la bombe de peinture appelée « Spider » qui a une caractéristiques assez unique dans le monde des bombes de peinture spécialisées pour le graffiti. Un peu à la manière d’une toile d’araignée (comme son nom l’indique), la combinaison entre la texture (très épaisse et visqueuse) de la peinture et le cap (biseauté) créent un trait particulier et texturé. 

Au dernières nouvelles, cette bombe est encore en vente, on vous laisse l’expérimenter (vous pouvez même nous envoyer des photos ) et nous dire ce que vous en avez pensé ?

texture, trait, spider, art, bombe, zoom, détail, technique
texture de trait spider