Imaginez ça : vous vous promenez dans la rue à Paris. Une rue tout ce qu’il y a de plus basique : grise, terne, avec beaucoup de passants et de traffic. Votre regard est souvent baissé ou dirigé vers votre téléphone portable (d’ailleurs, c’est vachement dangereux, vous devriez faire attention !). Comme vous êtes sur le point de traverser une grande avenue, votre regard décroche un peu et vous regardes autour de vous. La première chose que vous voyez est un trou dans le trottoir. Un détail tout ce qu’il y a de plus banal dans l’environnement urbain. La chose qui viendrait en tête à la plupart d’entre nous serait quelque chose du genre « il faut que je fasse attention à ne pas me prendre les pieds dedans et m’étaler sur le sol devant tout le monde ». Franchement, on aurait eu la même réaction. Eh bien figurez-vous que quelqu’un a eu une tout autre réaction. Il/Elle a regardé le trou et s’est dit « Génial ! Un trou dans la rue ! je vais revenir quand il n’y aura personne pour y poser du carrelage ! ». Oui, on est d’accord, l’être humain est fascinant.

Du carrelage posé en pleine rue

L’installation a de quoi surprendre et est assez difficile à louper. Contrairement aux autres passants qui passaient devant avec une nonchalance et une indifférence dont seuls les parisiens ont le secret, nous nous sommes arrêté net devant, créant un carambolage : ceux qui marchaient derrière nous étaient trop absorbé par leur téléphone et ne regardaient pas devant eux). Quelques soupir plus tard, nous nous approchons de la fameuse oeuvre pour la contempler de plus près. Pêle-mêle, sans une véritable organisation, ce qui semblent être des chutes / restes de chantiers ont été posés là, sur une toute petite surface (60 cm de long sur 30 cm de large maximum). Vous devez vous demander « Pourquoi ? » et nous serions tentés de vous répondre « Pourquoi pas ? »

On aurait juste beaucoup aimé pouvoir assister à ce mini-chantier : Etait-ce la nuit ? Quelles étaient les motivations de son auteur ? Sa mamie avait-elle fait une chute mortelle à cet endroit et il souhaitait lui rendre hommage ? Est-ce artistique ? Est-ce un employé de la Mairie de Paris un peu plus extravagant que les autres ? Le mystère reste entier.

Pour les plus curieux d’entre vous, vous pourrez retrouver cette curieuse pièce au niveau de la place du Trocadéro à Paris.

Street Art, trotter, paris, art, original
Street Art ? Street caregale ?