Nous l’avons déjà démontré ici, chez Graffeur Paris, on aime beaucoup les graffitis qui tirent vers l’abstrait. Mais on aime beaucoup aussi les graffiti originel. Celui qui sait conserver et même exploiter sa culture de la lettre avec des constructions typographiques ou plus ou moins calligraphiques. Nous avons découvert cette fresque en arpentant les rue du 19ème arrondissement. Une très belle surprise et une belle découverte d’un artiste que nous ne connaissions pas.

Une formule qui marche très très bien

Des couleurs vives qui illuminent toute la rue. Un peu te trames, un peu de textures.Des éléments illustration que l’on identifie plus ou moins sans vraiment savoir où l’artiste nous amène… Des étoiles et des formes géométriques aussi. Un « optimisme visuel », une récréation graphique. Et pour couronner le tout, une forme globale qui pourrait laisser croire que quelque chose est écrit, que des lettres se cachent derrières toutes ces formes. Est-ce que c’est le cas ? Peut-être, peut-être pas… Au fond peu importe, pour nous, la magie a opéré.

A propos de l’artiste : Qui est Leiga

Leiga est un artiste visuel qui a débuté sa carrière comme pichação en 1996 à Guaruhos, sa ville natale (État de São Paulo, Brésil), puis commence le graffiti en 1999. Diplomé en graphisme à la « Escola Panamericana de Arte e Design, son travail trouve aussi sa place dans la mode, la personnalisation, les arts visuels ou l’illustration. Son travail surnommé « Bubbles » mélange des éléments concrets et abstraits, mêlant des polices de caractères traditionnelles à des lettres graffiti et des formes géométriques.

Pour en savoir plus sur cet artiste, c’est par ici >

Fresque, Graffiti, Rue, street art, graffuturism, pressionisme, paris
Fresque abstraite