Avec le temps, la personnalisation sur cuir est devenu notre dada. Tout a commencé en 2016 lorsque dans le cadre du lancement de sa Nouvelle Collection « Urban Spirit », la marque Montblanc nous a sollicité pour personnaliser de petites pièces de maroquinerieen direct pendant la soirée. Nous avions donc en amont de cet événement parisien effectué une multitude de tests avec toutes sortes de peintures sur toutes sortes de cuirs pour vérifier l’efficacité, la qualité de l’aspect, le temps de séchage etc.… Au bout de quelques jours nous étions au point et l’animation a été un franc succès.

Si bien que d’autres collaborations ont suivi et continuent encore aujourd’hui avec cette marque, au-delà des frontières françaises : Angleterre,Espagne,USA,Indeet beaucoup UAE. N’hésitez pas à faire un tour dans notre section Portfolio si cela vous intéresse.

Canapé, animation, live, personnalisation
Lieu de l’événement, juste avant le lancement officiel.

Bref ! Forts de ces expériences avec Montblanc et de nombreuses autres marques qui sont venus nous solliciter pour le même genre de prestations, nous en savons un rayon et nous sommes dit qu’il serait intéressant de vous donner quelques conseils ici. Oui oui, on est super sympas ^^

1/ Vérifier la qualité / compatibilité du cuir

C’est un point fondamental pour plusieurs raisons. D’abord parce qu’il existe une multitudes de cuirs différents qui auront chacun leurs caractéristiques. Ensuite (et il ne faut surtout pas négliger cet aspect), parce que vous serez souvent confronté à des simili cuir ou même carrément des objets constitués de plastiques qui font mine d’être du cuir. L’odeur est un élément assez révélateur pour commencer à se faire une idée de son authenticité. L’autre manière d’être sûr qu’il s’agit de « vrai cuir » est l’étape du nettoyage à l’aide d’un « cleaner » spécialisé (voir le conseil ci-dessous). Si il ne s’agit pas de cuir, il risque d’être endommagé voire très endommagé (veillez donc à bien tester dans un coin discret avant de « tartiner » en plein milieu !

Il est bien évident qu’une opération de personnalisation peut se dérouler sur des objets en simili cuir pour des raisons budgétaires. Il vous faudra donc travailler en connaissance de cause et ne pas nettoyer au préalable avec le « cleaner ». Préférez les cuirs lisses aux cuirs grainés (ça fonctionnera aussi mais sera moins joli).

personnalisation, cuir, grainé, texture, sac, paris, art, artisans
Personnalisation de cuir à Paris

2/ Bien nettoyer le cuir avant d’y intervenir

Plus particulièrement si il s’agit de pièces élaborées, nous vous conseillons fortement de bien nettoyer la surface au préalable avec un « cleaner » spécialisé pour le cuir. Pouvant paraître anodine, cette étape est importante dans le sens où le cuir a pu avoir « subi» toutes sortes de traitements en surface pour le protéger. Un peu comme des « vernis », ces fines couches pourraient faire barrière pour la pénétration de notre peinture et donc la qualité de son aspect et surtout sa longévité.

Le cleaner, outil indispensable pour personnaliser le cuir :

Si vous êtes un artiste qui travaille le cuir, il vous sera très difficile de vous en passer à la fois pour nettoyer votre support en amont mais également pour corriger d’éventuelles erreurs ou encore nettoyer vos pinceaux en fin de prestation.

3/ Utiliser une peinture adaptée : Angelus

La marque américaine Angelus n’a plus à faire ses preuves en matière de personnalisation du cuir. Elle est LA référence absolue en France voire même à l’international. Elle propose une large gamme de coloris dont certains sont vraiment très intéressants. N’oubliez jamais que les mélanges sont possibles pour ne pas vous ruiner à chaque fois que vous avez besoin d’une nouvelle nuance.

Pratique : un peu comme des pots de vernis à ongles, les pots de peinture pour cuir Angelus ont un petit pinceau intégrés au bouchon. Un détail qui peut s’avérer utile pour tester sur une feuille de papier des combinaisons de couleurs ou même les proposer à une cliente au cours d’un événement live.

Le cleaner, outil indispensable pour personnaliser le cuir :

C’est LA marque de référence pour peindre sur du cuir. Si vous en êtes à vos débuts on vous recommande de la tester car c’est un incontournable. Et si vous êtes déjà confirmé dans cet art, vous la connaissez déjà !

4/ Autre option de peinture : Les Krink K-42

Une possibilité qui a l’avantage énorme de pouvoir se passer d’une couche de vernis (oui oui, on vous le garantit !) mais qui a aussi ses désavantages. D’abord parce que ce sont des marqueurs assez chers et dur à trouver. Attention à ne pas les confondre avec les Krink à encre uniquement. Ceux dont nous vous parlons, les K-42 sont constitués d’un mélange mystérieux de peinture acrylique et d’alcool. Ainsi, es couleurs sont particulièrement punchy et sèchent très vite (parfait pour la custom en boutique donc). Autre inconvénient : la mèche est beaucoup trop épaisse pour du travail fin et il faut donc trouver des astuces pour extraire la peinture du marqueur. Par exemple en « pompant » le marqueur dans un petit récipient. Eh oui, vraiment pas pratique !

On est totalement d’accord avec vous, ce marqueur est cher… Mais tout y est : qualité de la peinture, temps de séchage rapide, pas besoin de vernir, pigments de haute qualité… Difficile de faire mieux. Il y a les Clio et il y a les Rolls Royce.

5/ Attention aux peintures métallisées (or, argent, cuivre, bronze…)

Nous avons eu de très mauvaises surprises avec les peintures métallisées. Enfin, pour être plus précis : les peintures métallisées qui n’ont pas été vernies sont particulièrement fragiles. Et le hic vient du vernis justement : si vous utilisez du mat vous risquez de « casser » le brillant de votre doré par exemple. Et si vous utilisez du brillant c’est l’aspect du cuir qui sera faussé / trop brillant (si vous avez tendance comme nous à utiliser des vernis en aérosol). Pas de panique, il est toujours possible de poser du vernis au pinceau à l’endroit exact du motif / lettrage. Bref, méfiez-vous des peintures métallisées mais ne les bânissez pas non plus car ce sont des couleurs qui ont souvent beaucoup de succès.

6/ Sur les cuirs sombres, apprétez en blanc au préalable

Certaines couleurs telles que les fluos ont un pouvoir couvrant très très limité. Et en fonction du contexte, vous n’aurez pas forcément la possibilité de poser plusieurs couches (avec un certain temps de séchage entre chaque couche). D’autant que c’est du gâchis de peinture. La solution : « apprêter » en blanc avant de poser la couleur. C’est à dire dessiner la silhouette complète du dessin / motif puis la remplir avec un blanc bien opaque et la laisser sécher. Une fois cette couche sèche, vous pouvez remplir avec votre fluo qui sera bien pétant.

7/ Bien penser à vernis après intervention

C’est bien beau d’avoir faire un super joli dessin mais il faut qu’il dure dans le temps maintenant. C’est encore plus important si vous intervenez pour le compte d’une marque qui y joue son image. Il y en a pour tous les goûts et les couleurs en matière de finitions : Mat (ce qu’on préfère), brillant (ce qu’on déteste), satiné (ce que nous prenons si il n’y a plus de mat). Il y en a aussi pour toutes les qualités mais on vous conseille d’investir dans du haut de gamme pour éviter les mauvaises surprises : Un mauvais vernis pourra « blanchir » avec le temps et c’est…affreux.

On vous en met une ici sous forme de bombe mais cela fonctionnera très bien aussi avec des vernis liquide à poser au pinceau. On vous recommandera toujours la finition matte que nous trouvons plus élégante et qualitative.

8/ Le kit pinceau que nous utilisons souvent

Nous sommes souvent sollicités pour de la personnalisation en direct, mise en place par de nombreuses marques de luxe dans leurs points de vente. Principalement pour proposer du monogramme c’est à dire l’art de peindre à la main les initiales de la propriétaire de la paire de chaussures / la pièce de maroquinerie. C’est un véritable travail d’orfèvre qui nécessite une grande concentration et un matériel de grande précision pour travailler parfois sur quelques millimètres uniquement. Principalement pour ses 3 plus petits pinceaux, nous utilisons très souvent ce kit de pinceaux qui s’avère très utile pour ce type de prestations événementielles.

Le pinceau, c’est l’extension de la main de l’artiste / artisan. Il est très important de s’en fournir de bonne qualité pour pouvoir travailler dans de bonnes conditions. Surtout lorsqu’il faut fournir un travail de grande précision.

9/ Corriger les erreurs (dans certains cas)

Vous vous en doutez : les peintures que nous utilisons pour la personnalisation sont particulièrement robustes pour résister à l’épreuve du temps et aux agressions extérieures. On serait donc tenté de croire qu’une fois qu’un coup de pinceau a été posé, il n’y a plus aucuns moyens de faire marche arrière. Pourtant, si vous travaillez sur un cuir véritable, vous pouvez utiliser le « cleaner » Angelus (oui, le même que vous avez utilisé pour nettoyer le cuir) pour corriger éventuellement les petites erreurs. Mais on vous conseille d’y aller molo car le produit peut être assez « agressif ».

Il est bon aussi de préciser que c’est ce produit qui vous servira à nettoyer vos pinceaux.

10/ Les bouchons en plastique pour récupérer la peinture des marqueurs

Dans le cas où vous choisissez l’option « Krink K-42 », il va falloir ruser pour pouvoir récupérer la peinture contenue dans les marqueurs. Nous n’avons pas encore trouvé la solution miracle mais voici notre petite astuce, celle que nous utilisons encore aujourd’hui bien que parfois un peu laborieuse. Elle consiste à récupérer les petits bouchons en plastique de bouteilles d’eau minérale (blancs ou noirs pour plus de sobriété) et à pomper les marqueurs à l’intérieur de manière à y recueillir la peinture et y tremper son pinceau. Attention, la peinture a tendance à sécher vite donc il vous faudra être rapide !

Et voilà ! Vous savez presque tout, le reste viendra avec la pratique. N’hésitez pas à partager avec nous vos œuvres ^^