On a souvent tendance à associer l’art du graffiti à la liberté absolue. Le fait de s’octroyer le droit de peindre sur n’importe quelle surface disponible dans l’environnement urbain et de n’avoir aucunes limites de formats apportent à l’artiste ou à la personne qui réalise le dessin un rapport au support  unique qui fait à la fois le charme et l’inconvénient des graffitis que l’on peut voir dans la rue. Inconvénient dans le sens où tout le monde a sa place pour le meilleur et pour le pire.

Un art pour Tous. Pour le meilleur et pour le pire

On peut ainsi avoir directement accès à des réalisations très sophistiquées et d’une qualité esthétique rare comme on peut se retrouver confronté à des « gribouillages » de débutants ou des inscriptions de personnes malintentionnées qui n’avaient potentiellement aucuns autres buts que de laisser une trace, passer un message d’amour, un message politique ou même de dégrader le support. Nous nous efforçons dans nos observations urbaines en particulier à Paris d’être les plus ouverts et réceptifs possible à toutes les formes d’expressions, qu’elles soient qualitatives ou non…
C’est pourquoi nous avons choisi dans cet article de traiter des personnages un petit peu « bizarres » que nous sommes amenés à croiser dans la rue lors de nos promenades.

La voix des sans voix

Car c’est aussi ce qui fait selon nous beaucoup l’intérêt d’une pratique telle que le graffiti. Le fait même que tout le monde et n’importe qui peut avoir la possibilité de proposer aux yeux de tous le fruit de son imagination et sa créativité sans se sentir contraint par quelconques règles ou normes artistiques qui pourraient s’imposer à lui dans un autre contexte. Y compris le monde du graffiti « classique », qui possède malgré tout lui aussi ses normes et codes que la communauté et ses « puristes » s’efforcent de conserver et faire respecter.

Rien ne vaut la liberté absolue même (surtout) quand elle accouche d’enfants un peu bizarroïdes !

personnage, bizarre, weird, street art, graffiti
Personnages bizarres
personnages, rue, graffiti, street art, Paris
Les personnages chelous
Graffiti, street art, paris, main, levée, orange
Main levée